Programme

Première année à Lille

Les étudiants doivent être présents à Lille quelques jours avant la rentrée officielle, pour la pré-rentrée. On vous donnera une idée des techniques de travail françaises et on vous aidera pour toutes les questions administratives. Vous aurez aussi l'occasion de poser toutes les questions qui vous trottent dans la tête. Une occasion très utile, surtout pour les étudiants allemands.

 

Cours – L'année d'études est composée de deux semestres, qui se terminent chacun par des examens, mais qui forment un tout. En gros, on peut qualifier cette année d'études générales de haut niveau. Le programme se compose des matières diverses dont vous trouverez le programme précis et actualisé sur le site de l'IEP. Vous aurez des cours de:

-      Droit constitutionnel

-      Économie politique

-      Histoire générale du XIXème et XXème siècle

-      Histoire des idées politiques

-      Construction européenne

-      Relations franco-allemandes depuis 1949

-      Société et civilisations en Europe

-      Allemand ou Français

-      Anglais

-      Sport

Cette année-là, vous avez un emploi du temps fixe qui se divise en amphis et conférences de méthode et qui ressemble plus ou moins au programme de la filière générale. Avec la filière franco-allemande, vous avez déjà choisi une orientation, qui reste néanmoins très ouverte du fait de vos choix de cours ultérieurs, à partir de la deuxième année.

La présence en conférences de méthode est obligatoire et vérifiée. Vous avez le droit à 4 absences injustifiées.

 

Évaluation – L'évaluation de votre travail se fait à plusieurs niveaux : dans le cadre des conférences de méthode par le contrôle continu, et par les partiels à la fin des semestres pour les amphis. Mais les partiels constituent la part la plus importante de la note finale.

Dans les conférences de méthode, vous devrez essentiellement faire des exposés, mais aussi des fiches techniques et des fiches de lecture. En plus, vous serez préparés aux premiers partiels par des « galops d'essai ».

Au cours de l'année, vous aurez donc deux grandes phases d'examens, la première en janvier et la deuxième fin mai, précédées chacune d'une semaine de révision. Il faudra alors faire preuve de courage et de ténacité, car il s'agit d'examens écrits dans presque toutes les matières, et ce en quelques jours.

Une fois que vous aurez surmonté tous ces obstacles, vous aurez droit à des vacances bien méritées, de juin à mi-octobre !

Pour ceux qui auraient échoué à un des examens, pas de panique, il est prévu une session de rattrapage. Cette session ayant lieu fin juin, cela raccourcit quand même pas mal les vacances…

 

Deuxième année à Münster

Un nouveau rythme d'étude vous attend ! Apparemment, moins de pression, mais plus d'initiative personnel : il faut chercher soi-même les informations, élaborer soi-même son emploi du temps, la présence aux cours n'est pas toujours contrôlée, etc. Les futurs troisième années vous enverront par courriel un document d'information actualisé. N'hésitez surtout pas de poser des questions ! Afin de vous intégrer auprès des étudiants allemands, profitez de la Einführungswoche, la pré-rentrée organisée par la Fachschaft, en l'occurrence les responsables étudiants de Science Politique.

 

S'organiser - Le document important qu'il faudra vous procurer est la liste exhaustive et commentée de tous les cours proposés, la Vorlesungsverzeichnis. L'utilisation d'Internet est fortement conseillée et vous devrez tout d'abord vous concentrer sur les cours fondamentaux.

Si le choix des cours semble au premier abord difficile, n'oubliez pas que la plupart des étudiants se rendent à beaucoup de cours différents la première semaine, et font leur choix ensuite. Beaucoup se décident définitivement lors de la deuxième ou troisième semaine de cours, une fois qu'ils ont vu de quoi traitent réellement les différents cours. Comme on a à Münster un emploi du temps plus relâché, vous pouvez aussi vous rendre volontairement à différents cours qui vous intéressent. Profitez par ailleurs autant que possible de l'offre de cours de langue et de sport. Faites enfin attention aux périodes d'inscription, les cours les plus intéressants sont rapidement pleins.

 

La science politique – Comme vous êtes cette année à l'université, l'accent est mis sur les travaux scientifiques, ce qui demande une certaine adaptation. Outre les cours fondamentaux (Politique intérieure et système politique de l'Allemagne et Relations internationales), vous avez un certain choix de séminaires, qui couvrent différents domaines :

-      « Découvrir la société et la culture » (un cours spécifique à la FIFA)

-      Cours de méthode et de statistiques

-      Un autre séminaire de votre choix

-      Allemand (ou Français pour les Allemands)

 

Évaluation – L'évaluation dans les cours fondamentaux a lieu sous forme de partiels à la fin de chaque semestre, à condition d'avoir pris part en même temps aux Tutorien qui les accompagne. Dans les séminaires, le mode d'évaluation est laissé à l'appréciation de chaque professeur, il s'agit en général soit d'un examen final (Klausur) soit d'une Hausarbeit. La plupart du temps il est également demandé de faire un exposé.

Les vacances semestrielles qui peuvent sembler au premier abord incroyablement longues (de la mi-février à la mi-avril, et de la mi-juillet à la mi-octobre), se réduisent souvent comme une peau de chagrin du fait du travail demandé par les Hausarbeiten.

Les vacances semestrielles, qui peuvent sembler au premier abord incroyablement longues (de la mi-février à la mi-avril, et de la mi-juillet à la mi-octobre), se réduisent souvent comme une peau de chagrin du fait du travail demandé par les Hausarbeiten.

 

Troisième année à Lille

Cours – Cette année, vous choisissez votre master côté français. Vous commencez par choisir entre 3 masters, avant de se spécialiser avec une majeure.

-      Carrières européennes et internationales : divisé en « Conflit et développement » (accent sur la politique de développement et la diplomatie), « Affaires européennes » et « Stratégie, Intelligence et Gestion des risques » (accent sur la défense et le management du risque).

-      Stratégie et Communication des organisations : divisé en « Communication publique et Corporate » (journalisme et communication), « Économie et finance internationale » (Économie/finance) et « Management des institutions culturelles » (marketing et culture)

-      Affaires publiques : vous aurez le choix entre « Métiers de l'action publique » (administration), « Partenariats publics-privés » (droit privé), « développement soutenable » (politique environnementale)

Au premier semestre, on a les cours de son master, puis, au deuxième semestre, ceux de la majeure. Certains cours sont en option.

On écrit aussi en 3e année son mémoire de licence, que l'on a déjà préparé lors de la deuxième année à Münster. On a en général un mois de libre pour pouvoir l'écrire.

 

Évaluation – L'évaluation est globalement identique à celle de première année. La particularité de la troisième année vient du grand oral, un examen oral d'une demi-heure début juin.  Il s'agit ici d'un exercice typique des IEP, qui veut tester la capacité des étudiants à s'exprimer et à défendre leur point de vue dans une discussion. Vous aurez donc plutôt affaire à un sujet d'ordre général ou à un commentaire de texte en relation avec l'actualité. Vous avez le choix entre deux sujets dont la courte présentation est suivie d'une discussion menée par l'étudiant. Cet examen représente 15% de la note finale.

 

Quatrième année à Münster

Cette fois, vous effectuerez le master allemand en « Gouvernance européenne et internationale » en choisissant différents modules entre « Complexité et disparition des frontières », « Conflit et coopération », « Représentation d'intérêts et lobbying », « Politique et action publique » au premier semestre et, au deuxième semestre, « Fondements institutionnels », « L'Europe dans le monde », « Gouvernance européenne en mutation » et un stage.

 

Cinquième année à Lille, Münster, ou ailleurs ?

Pour couronner ces 5 ans, on choisit lequel par des deux masters l'on souhaite terminer le cursus FIFA. Autrement dit, soit l'on retourne à Lille, soit l'on reste à Münster

À Münster, on a le choix entre différentes majeures : « Gouvernance dans et avec la société civile », « Politique régionale », « Gouverner et administrer ». Il faut par ailleurs suivre deux cours en ligne de l'IEP Lille et participer à un colloque de recherche. Au deuxième semestre, on écrit un mémoire de master.

À Lille, on a seulement un semestre de cours et, au deuxième semestre, on réalise un stage de fin d'études de 6 mois. Le rapport de stage remplace le mémoire de master. La cinquième année à Lille est donc plutôt orientée vers l'orientation professionnelle.

Il n'est a priori pas – plus – possible d'effectuer sa cinquième année dans un autre établissement, à moins d'être reçu au « Collège d'Europe » (à Bruges ou Natolin), à la « London School of Economics » ou à « l'École Supérieure de Journalisme » de Lille, qui sont relativement exigeants. Des partenariats sur certains masters des universités de Lille ou d'autres IEPs existent aussi.